DEUTSCH | ENGLISH | FRANÇAIS

Les activités préparatoires

La manière de procéder de l'INST peut paraître un tant soit peu inhabituelle mais elle a prouvé que la science et la recherche n'avaient pas seulement à supporter règles et des modèles mais qu'il y avait, dans ce domaine, place pour des propositions.

C'est ainsi qu'en 1996, une délégation de l'INST s'est rendue auprès d'Edith Cresson, alors commisaire de l'UE , pour discuter avec elle sur la politique des sciences culturelles en Europe. En 1998 eut lieu une présentation sur le sujet "Les sciences culturelles et l'Europe" auprès de la Commission pour la cultureee du Parlement Européen; en 200/2001 la participation à l'élaboration du projet "Politique culturelle des Etats-membres de l'Union Européenne. Perspectives pour le XXI.siècle". Le 3 septembre 2003, Mr.Matsuura, directeur général de l'UNESCO, présentait le livre "Knowledge for Sustainable Devolopment"où se trouvent deux contributions de l'INST, "Culture, Civilisation and Human Society" et "Literaturee and the Fine Arts".

La conférence internationale "Les points communs des cultures", du 7 au 9 novembre 2003 à l'Austria Center de Vienne, fut encore préparée par une série de manifestations et de projets:

1. Des conférences internationales

Plurilinguisme,transnationalité, sciences culturelles
Vienne, du 6 au 9 décembre 2001
TRANS 13

Die Gleichzeitigkeit des Ungleichzeitigen
Wien, 6. bis 8.12.2002
TRANS 14

2. Des présentations de TRANS

A l'occasion des cinq ans de la revue TRANS , l'ouvrage "TRANS. Dokumentation eines kulturwissenschaftlichen Polylogversuchs im WWW (1997-2002)" fut présenté au Salon du Livre de Francfort du 9 au 14 octobre 2002. ". Par ailleurs, des présentations eurent lieu dans beaucoup de pays du monde. Elles ont pour but de faire connaître la manière dont l'INST travaille et de s'assurer le contact avec un large public.

3. L'encyclopédie des sciences culturelles plurilingues

L'encyclopédie, bien que limitée aux trois langues de travail (allemand,anglais,français) , vise à rendre possible dans les autres langues les connaissances du contenu et du contexte de certains concepts fondamentaux, comme par ex. celui de "culture".

4. Le nom des montagnes

Sur une initiative de l'INST, l'Assemblée Générale de l'UNESCO du 31.10.2001 a décidé par une résolution que l'Année_ONU des montagnes ne serait pas limitée aux aspects agricoles mais que la culture en constituait un facteur essentiel. Il en fut aussi tenu compte lors du Sommet Mondial des Montagnes qui a eu lieu à Bishkek et où fut présenté le projet mondial des montagnes de l'INST.

5. Autres manifestations

D'autres manifestations et coopérations de moindre envergure servent aussi à préparer la Conférence. On peut citer:

5.1. "La révolution du réfrigérateur"

III. Colloque de Memmingen dans le Théâtre du Land de Souabe, les 12/13.4.2003

5.2. La section "Interculturalité, transnationalité, plurilinguisme"

lors du VI.Congrès des Germanistes de Roumanie à Sibiu du 26 au 29.5.2003

5.3. es ateliers en vue de préparer la section théâtrale et une cyber-section.

LES POINTS COMMUNS DES CULTURES

WEBDESIGN: Peter R. Horn
DERNIÈRE MISE À JOUR: 2003-03-06